20 juillet 2020

« Le devenir de l’orgue de la cathédrale de Nantes » 1988-1989


            Le pasteur Vallotton, fondateur et président de la FFAO (Fédération Francophone des Amis de l’Orgue) n’avait vraiment peur de rien…
En 1988 l’idée d’organiser un « brain-storming » avec pour thème une réflexion sur les options pour  une éventuelle restauration du grand orgue de la cathédrale de Nantes, déjà restauré une quinzaine d’années auparavant et sauvé des flammes juste après, lors de l’incendie de la toiture de la cathédrale le 28 janvier 1972 était pour le moins audacieuse…

Eh non, ça n'est pas Notre-Dame de Paris ! c'est la cathédrale de Nantes le 28 janvier 1972.
            Ce fut pourtant chose faite lors du symposium international du 9 juillet 1989 à Nantes,
« Le devenir de l’orgue de la cathédrale de Nantes ». 
La liste des facteurs d’orgues qui ont contribué à cette journée montre à quel point cette idée a suscité un véritable intérêt.

Liste de interventions


          
       Au-delà du sujet proposé, cette réunion a été l’occasion pour chacun d’exprimer sa propre personnalité.

            Pour préparer cette réunion, le pasteur Vallotton nous avait chargés Philippe Hartmann et moi-même de produire une étude historique et technique sur l’instrument afin d’en faciliter l’abord aux participants.
            Nous avons effectué ce travail fin 1988, séparément, puis ensemble, et à la fin d’une dernière nuit passée dans l’instrument en décembre 1988, un accord vite expédié des anches, comme seul Philippe Hartmann savait le faire, nous a permis de profiter du Grand Jeu de Clicquot… certes un peu dispersé dans le buffet, mais, qu’on en juge :
- Bombarde :
Bombarde, Trompette, Clairon
- Grand Orgue :
1ère Trompette  2ème Trompette, Clairon, Cornet
- Positif :
Trompette, Clairon, Cornet
- Pédale :
Bombarde, Trompette, Clairon
… un grand moment
(Photo diocèse de Nantes 18 07 2020)
       L’émotion causée par la destruction du grand orgue dans l’incendie de samedi 18 juillet 2020 nous a rappelé le souvenir de Félix Moreau, de Joseph Bureau, qui nous avaient accueillis si amicalement, et le concert donné la veille du symposium par Marie-Thérèse Jehan et Félix Moreau ...
         
      Puisque de grandes déclarations n’ont pas manqué immédiatement de promettre une prompte reconstruction, j’ai sorti de mes archives le rapport que j’ai écrit en 1988-89,… au cas où ça pourrait être utile…
RAPPORT DECEMBRE 1988
PLANCHES-1 1988
PLANCHES-2 1988
SYNTHÈSE SYMPOSIUM 1989

 Ce n’est qu’une étude générale, et j’espère que depuis, un facteur d’orgue a effectué des mesures précises et complètes de la tuyauterie, en particulier de ce formidable chœur d’anches de Clicquot…

Pierre Marie Guéritey 20/07/2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire